Création d'entreprise : Les clés !

Élaborer son business plan

Il faut commencer par un bon business plan pour avoir une idée précise du projet. Il sert à attirer les futurs investisseurs.

Faire une étude du marché et de la concurrence

Pour réduire les risques pour la création d’une entreprise, il est indispensable de penser à faire une étude du marché et de potentiels concurrents.

Blinder sa stratégie marketing

Une stratégie marketing bien élaborée doit accompagner son projet de création d’entreprise pour séduire les clients potentiels.

Pourquoi choisir l’EURL pour créer votre entreprise ?

L’EURL ou entreprise unipersonnelle à responsabilité limitée est une forme juridique telle que les SARL, SA, SAS, etc. Elle n’est constituée que d’un seul associé qui peut être le gérant ou non. La création et le fonctionnement d’une EURL sont plutôt faciles à gérer. En ce qui concerne les statuts, des modèles sont remis gratuitement par le centre de formalités des entreprises, le CFE : la rédaction du statut comprend notamment la dénomination sociale, l’objet, la durée, les perspectives d’évolution de la société. Voici un article sur le site Statut Entreprise qui vous renseignera sur l’EURL sa définition, ses principales caractéristiques, les formalités de création et ses règles de fonctionnements.

Les patrimoines professionnels et personnels ne risquent pas de se mélanger. On peut facilement les dissocier. Alors, en cas de pertes, celles-ci seront limitées aux montants de ses apports. Une EURL permet une évolution facile, un capital libéral, des formalités facilitées, une transmission simplifiée, etc.

Guide des formalités
réalisation des apports à l’entreprise

Déclarer la création de son entreprise est désormais relativement simple et rapide. Cependant les apports financiers sont importants.

Les apports en numéraire

Concernant la formalité de l’entreprise, elle réside sur la réalisation des divers apports. Les apports en numéraire correspondent aux sommes d’argent opérés par les associés incorporés dans le capital social afin de recevoir des titres de la société.

Les apports en nature

Il est important d’évaluer les apports en nature comme les immeubles ou les biens meubles pour qu’ils soient apportés en société. Pour être valables, l’apporteur et la société doivent procéder au le transfert de propriété.

L’affectation de patrimoine en EIRL

L’entrepreneur doit faire une déclaration d’affectation de patrimoine pour créer une EIRL. Cela a pour objectif de lister les biens qu’il décide d’affecter à sa société pour les séparer de son patrimoine personnel.

La création d'entreprise et lancement d'e-boutique

Vous pouvez ouvrir votre e-commerce sur internet et réussir le lancement de votre boutique en ligne.

Le coaching d’affaires est utile pour l’accompagnement des dirigeants d’une société. Le coaching d’entreprise peut aussi servir à optimiser la rentabilité, la gestion de temps et des équipes. Le coaching est essentiel durant la phase de croissance de l’entreprise.

La gestion d’entreprise

Gestion commerciale

de l'entreprise

Pour bien gérer son entreprise, on doit d’abord passer par la gestion commerciale. Elle permet de suivre l’évolution des stocks, de fixer les prix de vente des marchandises… Elle aide énormément à définir les meilleures stratégies à adopter.

Gestion financière

de l'entreprise

Pour une bonne gestion d’entreprise, on doit également passer par la gestion financière. Quand on lance son business, il est obligatoire de bien gérer la comptabilité et faire un suivi de son financement pour garantir le bon fonctionnement de son activité.

Fiscalité

de l'entreprise

Il faut aussi bien étudier la fiscalité des entreprises tel est le cas de l’imposition des bénéfices ainsi que l’imposition du régime de TVA.  C’est une composante à étudier lors de la création l’entreprise dans le but d’éviter les éventuels problèmes liés aux impôts.